Les pouls : sont en relation avec les méridiens et les 12 organes principaux.

La prise des pouls reste une technique très complexe non pas par la méthode mais par l’interprétation qui est sur une base sensitive.

Autre aspect : la localisation des organes au niveau de chaque doigt n’a cessé de changer avec certaines dynasties faisant naitre un certain flou.

L’acupuncture ayurvédique donne aussi une vision des pouls qui peut aussi amener un flou.

Ces incertitudes qui sont inhérentes à toutes les techniques de soins ne peuvent que permettre aux thérapeutes de rester dans l’humilité mais aussi de progresser dans une efficacité constante.

Une connaissance profonde de la base de la MTC permet au thérapeute d’utiliser la prise des pouls et de tirer des éléments nécessaires pour comprendre les dysfonctionnements énergétiques et les troubles associées. Dès lors une association de points sera élaborée en fonction de l’individu (non pas par rapport à des protocoles) permettant la régulation énergétiques et la disparition des troubles.